Follow Techotopia on Twitter

On-line Guides
All Guides
eBook Store
iOS / Android
Linux for Beginners
Office Productivity
Linux Installation
Linux Security
Linux Utilities
Linux Virtualization
Linux Kernel
System/Network Admin
Programming
Scripting Languages
Development Tools
Web Development
GUI Toolkits/Desktop
Databases
Mail Systems
openSolaris
Eclipse Documentation
Techotopia.com
Virtuatopia.com

How To Guides
Virtualization
General System Admin
Linux Security
Linux Filesystems
Web Servers
Graphics & Desktop
PC Hardware
Windows
Problem Solutions
Privacy Policy

  




 

 

NOTE: CentOS Enterprise Linux is built from the Red Hat Enterprise Linux source code. Other than logo and name changes CentOS Enterprise Linux is compatible with the equivalent Red Hat version. This document applies equally to both Red Hat and CentOS Enterprise Linux.
Linuxtopia - CentOS Enterprise Linux Guide d'installation pour les architectures x86, Itanium et AMD64 - Partitionnement du syst�me

4.16. Partitionnement du syst�me

Si vous avez choisi le partitionnement automatique et n'avez pas s�lectionn� Examiner, veuillez passer � la Section 4.18.

Si vous avez choisi le partitionnement automatique et avez s�lectionn� Examiner, vous pouvez soit accepter les param�tres de partition actuels (cliquez sur Suivant) soit les modifier � l'aide de Disk Druid, l'outil de partitionnement manuel.

Si vous avez choisi le partitionnement manuel, vous devez indiquer au programme o� installer Red Hat Enterprise Linux. Vous devez pour cela d�finir des points de montage pour une ou plusieurs partition(s) de disque o� Red Hat Enterprise Linux sera install�. Vous devrez peut-�tre �galement cr�er et/ou supprimer des partitions.

NoteRemarque
 

Si vous n'avez pas encore d�fini la configuration de vos partitions, reportez-vous � l'Annexe D et � la Section 4.16.4. Vous avez besoin au minimum d'une partition racine de taille ad�quate et d'une partition swap deux fois sup�rieure � la quantit� de m�moire vive dont dispose le syst�me. Les utilisateurs de syst�mes Itanium auront besoin d'une partition /boot/efi/ de type FAT (VFAT) d'environ 100 Mo, d'une partition swap d'au moins 512 Mo et d'une partition racine (/) de taille ad�quate.

Figure 4-11. Partitionnement avec Disk Druid sur les syst�mes x86, AMD64 et Intel® EM64T.

Figure 4-12. Partitionnement avec Disk Druid sur les syst�mes Itanium

Disk Druid est l'outil de partitionnement utilis� par le programme d'installation. Sauf dans certains cas exceptionnels, Disk Druid peut satisfaire les conditions de partitionnement d'une installation type.

4.16.1. Affichage graphique d'un ou plusieurs disque(s) dur(s)

Disk Druid vous permet d'obtenir une repr�sentation graphique de votre ou vos disque(s) dur(s).

� l'aide de la souris, cliquez une fois sur un champ sp�cifique de l'affichage graphique afin de le mettre en surbrillance. Cliquez deux fois pour modifier une partition existante ou cr�er une partition avec l'espace libre disponible.

Au-dessus de l'affichage, vous verrez le nom du disque (comme, par exemple /dev/hda), l'�l�ment Geom (montrant la g�om�trie du disque dur et constitu� de 3 nombres repr�sentant respectivement le nombre de cylindres, t�tes et secteurs, tels qu'ils sont rapport�s par le disque dur) et le mod�le du disque dur, tel qu'il a �t� d�tect� par le programme d'installation.

4.16.2. Boutons de Disk Druid

Les boutons suivants contr�lent les actions de Disk Druid. Ils servent � modifier les attributs des partitions (par exemple, le type de syst�me de fichiers et le point de montage) et � cr�er des p�riph�riques RAID. Les boutons de cet �cran servent �galement � accepter les changements effectu�s ou � quitter Disk Druid. Pour en savoir plus, examinez chacun des boutons suivants dans l'ordre�:

  • Nouveau�: utilis� pour demander une nouvelle partition. Lorsque ce bouton est s�lectionn�, une bo�te de dialogue appara�t contenant des champs (tels que le point de montage et la taille) qui doivent �tre remplis.

  • �diter�: utilis� pour modifier les attributs de la partition actuellement s�lectionn�e dans la section Partitions. Lorsque vous s�lectionnez le bouton �diter, une bo�te de dialogue appara�t. Une partie ou la totalit� des champs peuvent �tre modifi�s, selon que les informations sur la partition ont d�j� �t� enregistr�es sur le disque ou non.

    Vous pouvez �galement modifier l'espace libre disponible repr�sent� dans l'affichage graphique afin de cr�er une nouvelle partition. Mettez en surbrillance l'espace libre et s�lectionnez le bouton �diter ou cliquez deux fois sur l'espace libre pour le modifier.

  • Pour cr�er un p�riph�rique RAID, vous devez d'abord cr�er des partitions RAID logicielles (ou r�utiliser des partitions existantes). Apr�s avoir cr�� plusieurs partitions RAID logicielles, s�lectionnez RAID afin de lier les partitions RAID logicielles � un p�riph�rique RAID.

  • Supprimer�: utilis� pour supprimer la partition actuellement s�lectionn�e dans la section Partition du disque. Vous serez invit� � confirmer la suppression de toute partition.

  • R�initialiser�: utilis� pour r�tablir l'�tat d'origine de Disk Druid. Vous perdrez toute modification effectu�e si vous utilisez R�initialiser sur les partitions.

  • RAID�: utilis� pour permettre la redondance sur une partie ou sur l'int�gralit� des partitions. Ce bouton ne devrait �tre utilis� que si vous avez une certaine exp�rience des p�riph�riques RAID. Pour obtenir davantage d'informations concernant RAID, reportez-vous au Guide d'administration syst�me de Red Hat Enterprise Linux.

    Pour cr�er un p�riph�rique RAID, vous devez d'abord cr�er des partitions RAID logicielles. Apr�s avoir cr�� plusieurs partitions RAID logicielles, s�lectionnez RAID afin de lier les partitions RAID logicielles � un p�riph�rique RAID.

  • LVM�: utilis� pour cr�er un volume logique LVM. Le r�le du LVM (de l'anglais Logical Volume Manager) consiste � pr�senter une vue logique simple de l'espace de stockage physique sous-jacent, tel qu'un disque dur. LVM g�re les disques physiques individuels — ou, pour �tre plus pr�cis, les partitions individuelles qu'ils comportent. Ce bouton ne devrait �tre utilis� que si vous avez une certaine exp�rience des volumes logiques LVM. Pour obtenir davantage d'informations concernant LVM, reportez-vous au Guide d'administration syst�me de Red Hat Enterprise Linux. Notez que LVM est uniquement disponible avec le programme d'installation graphique.

    Pour cr�er un volume logique LVM, vous devez tout d'abord cr�er des partitions de type volume physique (LVM). Une fois que vous avez cr�� une ou plusieurs partitions de volume physique (LVM), s�lectionnez LVM afin de cr�er un volume logique LVM.

4.16.3. Champs de partitions

Des �tiquettes situ�es au-dessus de la hi�rarchie des partitions fournissent des informations sur les partitions que vous �tes en train de cr�er. Ces �tiquettes sont d�finies de la fa�on suivante�:

  • P�riph�rique�: ce champ affiche le nom de p�riph�rique de la partition.

  • Point de montage/RAID/Volume�: un point de montage correspond � l'emplacement o� se trouve un volume au sein de la hi�rarchie des r�pertoires. Le volume est ��mont頻 � cet emplacement. Ce champ montre l'endroit o� la partition sera mont�e. Si une partition existe, mais qu'elle n'a pas �t� d�finie, il est n�cessaire d'indiquer son point de montage. Pour ce faire, cliquez deux fois sur la partition ou cliquez sur le bouton �diter.

  • Type�: ce champ affiche le type de syst�me de fichiers de la partition (par exemple�: ext2, ext3 ou vfat).

  • Formater�: ce champ indique si la partition en cours de cr�ation sera format�e.

  • Taille (Mo)�: ce champ affiche la taille de la partition (en Mo).

  • D�but�: ce champ affiche le cylindre sur votre disque dur o� commence la partition.

  • Fin�: ce champ affiche le cylindre sur votre disque dur o� finit la partition.

Cacher le p�riph�rique RAID / les membres du groupe de volumes LVM�: s�lectionnez cette option si vous ne souhaitez afficher aucun p�riph�rique RAID ou membre du groupe de volumes LVM cr��.

4.16.4. Sch�ma de partitionnement recommand�

� moins que vous n'ayez une raison particuli�re pour agir diff�remment, nous vous conseillons de cr�er les partitions suivantes pour les syst�mes Itanium�:

  • Une partition /boot/efi/ (d'au moins 100 Mo) — la partition mont�e sur /boot/efi/ contient tous les noyaux install�s, les images initrd et les fichiers de configuration ELILO.

    AvertissementAttention
     

    Vous devez cr�er en tant que premi�re partition primaire, une partition /boot/efi/ de type VFAT ayant une taille minimale de 100 Mo .

  • Une partition swap (d'au moins 256 Mo) — les partitions swap sont utilis�es pour prendre en charge la m�moire virtuelle. En d'autres termes, les donn�es sont �crites sur une partition swap lorsqu'il n'y a pas assez de RAM pour stocker les donn�es trait�es par votre syst�me.

    Si vous n'�tes pas certain de la taille de partition swap � cr�er, cr�ez-la deux fois plus grande que la quantit� de RAM de votre machine (mais pas plus de 2 Go). Elle doit �tre de type swap.

    La cr�ation de la quantit� appropri�e d'espace swap varie selon un certain nombre de facteurs, y compris les �l�ments suivants (en ordre d�croissant d'importance)�:

    • Les applications en cours d'ex�cution sur la machine.

    • La quantit� de RAM physique install�e sur la machine.

    • La version du syst�me d'exploitation.

    L'espace swap devrait �tre �gal � deux fois la quantit� de RAM physique jusqu'� 2 Go de RAM physique et une fois la quantit� de RAM physique pour toute quantit� au-dessus de 2 Go, mais jamais moins de 32 Mo.

    � l'aide de cette formule, un syst�me avec 2 Go de RAM physique devrait poss�der 4 Go d'espace swap, alors qu'un syst�me avec 3 Go de RAM physique devrait poss�der 5 Go d'espace swap. La cr�ation d'une grande partition d'espace swap peut �tre particuli�rement utile si vous planifiez de mettre � niveau votre RAM � une date ult�rieure.

    TuyauAstuce
     

    Si votre sch�ma de partitionnement n�cessite une partition swap sup�rieure � 2 Go, vous devriez cr�er une partition swap suppl�mentaire. Par exemple, si vous avez besoin de 4 Go de swap, vous devriez cr�er deux partitions swap de 2 Go. Si vous avez 4 Go de RAM, vous pouvez cr�er trois partitions swap de 2 Go. Red Hat Enterprise Linux prend en charge jusqu'� 32 fichiers swap.

    Pour les syst�mes ayant des quantit�s vraiment importantes de RAM (sup�rieures � 32 Go), vous pouvez vous en sortir avec une partition swap plus petite (une fois, ou moins, la RAM physique).

  • Une partition root (500 Mo - 5.0 Go) — o� se trouve ��/�� (le r�pertoire racine). Dans cette configuration, tous les fichiers (sauf ceux stock�s dans /boot/efi) se trouvent sur la partition root.

    Une partition de 500 Mo vous permet d'effectuer une installation minimale, alors qu'une partition root de 5.0 Go vous permet d'effectuer une installation compl�te en choisissant tous les groupes de paquetages.

� moins que vous n'ayez une raison particuli�re pour agir diff�remment, nous vous conseillons de cr�er les partitions suivantes pour les syst�mes x86, AMD64 et Intel® EM64T �:

  • Une partition swap (d'au moins 256 Mo) — les partitions swap sont utilis�es pour prendre en charge la m�moire virtuelle. En d'autres termes, les donn�es sont �crites sur une partition swap lorsqu'il n'y a pas assez de RAM pour stocker les donn�es trait�es par votre syst�me.

    Si vous n'�tes pas certain de la taille de partition swap � cr�er, cr�ez-la deux fois plus grande que la quantit� de RAM de votre machine (mais pas plus de 2 Go). Elle doit �tre de type swap.

    La cr�ation de la quantit� appropri�e d'espace swap varie selon un certain nombre de facteurs, y compris les �l�ments suivants (en ordre d�croissant d'importance)�:

    • Les applications en cours d'ex�cution sur la machine.

    • La quantit� de RAM physique install�e sur la machine.

    • La version du syst�me d'exploitation.

    L'espace swap devrait �tre �gal � deux fois la quantit� de RAM physique jusqu'� 2 Go de RAM physique et une fois la quantit� de RAM physique pour toute quantit� au-dessus de 2 Go, mais jamais moins de 32 Mo.

    � l'aide de cette formule, un syst�me avec 2 Go de RAM physique devrait poss�der 4 Go d'espace swap, alors qu'un syst�me avec 3 Go de RAM physique devrait poss�der 5 Go d'espace swap. La cr�ation d'une grande partition d'espace swap peut �tre particuli�rement utile si vous planifiez de mettre � niveau votre RAM � une date ult�rieure.

    TuyauAstuce
     

    Si votre sch�ma de partitionnement n�cessite une partition swap sup�rieure � 2 Go, vous devriez cr�er une partition swap suppl�mentaire. Par exemple, si vous avez besoin de 4 Go de swap, vous devriez cr�er deux partitions swap de 2 Go. Si vous avez 4 Go de RAM, vous pouvez cr�er trois partitions swap de 2 Go. Red Hat Enterprise Linux prend en charge jusqu'� 32 fichiers swap.

    Pour les syst�mes ayant des quantit�s vraiment importantes de RAM (sup�rieures � 32 Go), vous pouvez vous en sortir avec une partition swap plus petite (une fois, ou moins, la RAM physique).

  • Une partition /boot/ (100 Mo) — la partition mont�e sur /boot/ contient le noyau du syst�me d'exploitation (qui permet � votre syst�me de d�marrer Red Hat Enterprise Linux), ainsi que les fichiers utilis�s durant le processus de d�marrage. Vu les limitations de la plupart des BIOS de PC, il est conseill� de cr�er une petite partition pour contenir ces fichiers. Pour la plupart des utilisateurs, une partition boot de 100 Mo est suffisante.

    TuyauAstuce
     

    Si votre disque dur poss�de plus de 1024 cylindres (et que votre syst�me a �t� fabriqu� il y a plus de deux ans), vous devrez cr�er une partition /boot/ si vous voulez que la partition / (racine) utilise tout l'espace restant sur votre disque dur.

    TuyauAstuce
     

    Si vous avez une carte RAID, faites attention au fait que certains BIOS ne prennent pas en charge le d�marrage � partir de la carte RAID. Dans de tels cas, la partition /boot/ doit �tre cr��e sur une partition en-dehors de la matrice RAID, comme par exemple sur un disque dur s�par�.

  • Une partition root (500 Mo - 5.0 Go) — o� se trouve ��/�� (le r�pertoire racine). Dans cette configuration, tous les fichiers (sauf ceux stock�s dans /boot) se trouvent sur la partition root.

    Une partition de 500 Mo vous permet d'effectuer une installation minimale, alors qu'une partition root de 5.0 Go vous permet d'effectuer une installation compl�te en choisissant tous les groupes de paquetages.

4.16.5. Ajout de partitions

Pour ajouter une nouvelle partition, cliquez sur le bouton Nouveau. Une bo�te de dialogue appara�tra (voir la Figure 4-13).

NoteRemarque
 

Vous devez d�dier au moins une partition � cette installation, ou plus si vous le souhaitez. Pour plus d'informations, reportez-vous � l'Annexe D.

Figure 4-13. Cr�ation d'une nouvelle partition

  • Point de montage�: Saisissez le point de montage de la partition. Par exemple, si cette partition doit correspondre � la partition racine, saisissez /. Saisissez /boot pour la partition /boot, etc. Le point de montage appropri� pour votre partition peut �galement �tre choisi dans le menu d�roulant.

  • Type de syst�me de fichiers�: � l'aide du menu d�roulant, s�lectionnez le type de syst�me de fichiers ad�quat pour cette partition. Pour plus d'informations sur les types de syst�mes de fichiers, reportez-vous � la Section 4.16.5.1.

  • Disques disponibles�: Ce champ contient une liste des disques durs install�s sur votre syst�me. Si la case d'un de ces disques durs est coch�e, vous pouvez alors y cr�er la partition souhait�e. Si la case n'est pas coch�e, la partition ne sera jamais cr��e sur ce disque. En utilisant divers param�trages de cases � cocher, vous pouvez faire en sorte que Disk Druid place des partitions � l'endroit o� vous le souhaitez, ou vous pouvez laisser Disk Druid d�cider lui-m�me de l'endroit o� les placer.

  • Taille (Mo)�: Saisissez la taille (en m�ga-octets) de la partition. Remarque�: ce champ a par d�faut la valeur 100 Mo. � moins que vous ne modifiez ce param�tre, seule une partition de 100 Mo sera cr��e.

  • Autres dimensions optionnelles�: Vous avez le choix entre garder cette partition � une taille fix�e, lui permettre de ��grandir�� (remplir l'espace disponible du disque dur) jusqu'� un certain point ou lui permettre de remplir tout l'espace disponible jusqu'� la taille autoris�e maximale.

    Si vous choisissez Remplir tout l'espace jusqu'� (Mo), vous devez indiquer des restrictions au niveau de la taille dans le champ situ� � droite de cette option. Elle vous permet de conserver une certaine quantit� d'espace libre sur votre disque dur en vue d'une utilisation future.

  • Transformer la partition en partition primaire�: S�lectionnez cette option si la partition en cours de cr�ation doit �tre l'une des quatre premi�res partitions du disque dur. Si vous ne la choisissez pas, la partition cr��e sera une partition logique. Reportez-vous � la Section D.1.3 afin d'obtenir davantage d'informations.

  • Valider�: S�lectionnez Valider une fois que les param�tres vous conviennent et que vous souhaitez cr�er la partition.

  • Annuler�: S�lectionnez Annuler si vous ne voulez pas cr�er de partition.

4.16.5.1. Types de syst�mes de fichiers

Red Hat Enterprise Linux vous permet de cr�er diff�rents types de partitions, en fonction du syst�me de fichiers qu'elles utiliseront. Vous trouverez ci-dessous une br�ve description des divers syst�mes de fichiers disponibles et de la fa�on dont ils peuvent �tre utilis�s.

  • ext2 — Un syst�me de fichiers ext2 prend en charge les types de fichiers UNIX (fichiers standards, r�pertoires, liens symboliques, etc.). Il offre la possibilit� d'attribuer des noms de fichiers longs pouvant aller jusqu'� 255 caract�res.

  • ext3 — Le syst�me de fichiers ext3 est bas� sur le syst�me ext2, mais il a un principal avantage — la journalisation. L'utilisation d'un syst�me de fichiers offrant la journalisation permet de r�duire le temps de r�cup�ration d'un syst�me de fichiers apr�s une panne car il n'est pas n�cessaire d'utiliser fsck[1]. Le syst�me de fichiers ext3 sera s�lectionn� par d�faut et son utilisation est vivement conseill�e.

  • volume physique (LVM) — La cr�ation d'une ou de plusieurs partitions de volume physique (LVM) vous permet de cr�er un volume logique LVM. LVM peut am�liorer la performance lors de l'utilisation de disques physiques. Pour davantage d'informations concernant LVM, reportez-vous au Guide d'administration syst�me de Red Hat Enterprise Linux.

  • RAID logiciel — La cr�ation de plusieurs partitions RAID logicielles vous permet de cr�er un p�riph�rique RAID. Pour en savoir plus sur RAID, reportez-vous au chapitre RAID (Redundant Array of Independent Disks) du Guide d'administration syst�me de Red Hat Enterprise Linux.

  • swap — Les partitions swap sont utilis�es pour g�rer la m�moire virtuelle. Autrement dit, les donn�es sont enregistr�es dans une partition swap lorsqu'il n'y a pas suffisamment de m�moire vive pour stocker les donn�es que traite votre syst�me. Reportez-vous au Guide d'administration syst�me de Red Hat Enterprise Linux pour obtenir davantage d'informations.

  • vfat — Le syst�me de fichiers VFAT est un syst�me de fichiers Linux compatible avec les noms de fichiers longs du syst�me de fichiers FAT de Microsoft Windows. Ce syst�me de fichiers doit �tre utilis� pour la partition /boot/efi sur les syst�mes Itanium.

4.16.6. Modification de partitions

Pour modifier une partition, s�lectionnez le bouton �diter ou cliquez deux fois sur la partition existante.

NoteRemarque
 

Si la partition existe d�j� sur le disque dur, vous ne pourrez modifier que son point de montage. Pour apporter d'autres modifications, vous devez supprimer la partition et la cr�er � nouveau.

4.16.7. Suppression d'une partition

Pour supprimer une partition, mettez-la en surbrillance dans la section Partitions et cliquez sur le bouton Supprimer. Vous serez invit� � confirmer la suppression.

Pour davantage d'instructions sur l'installation pour les syst�mes x86, AMD64 et Intel® EM64T, passez directement � la Section 4.17.

Pour davantage d'instructions sur l'installation pour les syst�mes Itanium, passez directement � la Section 4.18.

Notes

[1]

L'application fsck est utilis�e pour v�rifier la coh�rence des m�tadonn�es dans un syst�me de fichiers et �ventuellement r�parer un ou plusieurs syst�mes de fichiers Linux.

 
 
  Published under the terms of the GNU General Public License Design by Interspire