Follow Techotopia on Twitter

On-line Guides
All Guides
eBook Store
iOS / Android
Linux for Beginners
Office Productivity
Linux Installation
Linux Security
Linux Utilities
Linux Virtualization
Linux Kernel
System/Network Admin
Programming
Scripting Languages
Development Tools
Web Development
GUI Toolkits/Desktop
Databases
Mail Systems
openSolaris
Eclipse Documentation
Techotopia.com
Virtuatopia.com

How To Guides
Virtualization
General System Admin
Linux Security
Linux Filesystems
Web Servers
Graphics & Desktop
PC Hardware
Windows
Problem Solutions

  




 

 

Linuxtopia - Red Hat Enterprise Linux Introduction a l'administration systeme - M�moire physique et m�moire virtuelle

Chapitre 4. M�moire physique et m�moire virtuelle

De nos jours, tous les ordinateurs universels font partie de la cat�gorie intitul�e ordinateurs � progammes stock�s. Comme ce terme l'indique, les ordinateurs � progammes stock�s chargent les instructions (les �l�ments de base des programmes) dans un type de m�moire interne o� ils les ex�cutent par la suite.

Les ordinateurs � programmes stock�s utilisent �galement ce m�me stockage pour les donn�es. Outre ce type d'ordinateurs, il existe aussi ceux qui utilisent leur configuration mat�rielle pour contr�ler leur fonctionnement (comme les anciens ordinateurs bas�s sur un tableau de connexions).

Sur les premiers ordinateurs � programmes stock�s, l'endroit o� les programmes �taient conserv�s a port� de nombreux noms et utilisait un grand nombre de technologies diff�rentes qui allaient de points sur un tube � rayons cathodiques � des impulsions de pression dans une colonne de mercure. Heureusement, les ordinateurs modernes ont d�sormais recours � des technologies dot�es de capacit�s de stockage largement sup�rieures et de taille bien moindre qu'auparavant.

4.1. Modes d'acc�s au stockage

Il est important de garder � l'esprit tout au long de ce chapitre, que les ordinateurs ont tendance � acc�der au stockage de certaines mani�res. En fait, la plupart des modes d'acc�s au stockage ont g�n�ralement un des attributs suivants (voire les deux)�:

  • L'acc�s a tendance � �tre s�quentiel

  • L'acc�s a tendance � �tre localis�

En mode d'acc�s s�quentiel, si le CPU acc�de � une adresse N, il est tr�s probable que N+1 sera l'adresse suivante � laquelle le CPU acc�dera. Un tel mode d'acc�s est logique dans la mesure o� la plupart des programmes se composent de grandes sections d'instructions qui sont ex�cut�es — dans l'ordre — les unes apr�s les autres.

Selon le mode d'acc�s localis�, si le CPU acc�de � une adresse X, il est tr�s probable que dans le futur, le CPU acc�dera � d'autres adresses voisines de X.

Ces attributs sont essentiels car ils permettent � du stockage plus petit et plus rapide de tamponner efficacement du stockage plus grand et plus lent. Ce principe constitue la base de l'impl�mentation de la m�moire virtuelle. Avant de passer � la m�moire virtuelle, il convient d'examiner d'abord les diff�rentes technologies de stockage actuellement utilis�es.

 
 
  Published under the terms of the GNU General Public License Design by Interspire